Quel rôle peut jouer votre Région ?

Inégalement touchées par les récessions économiques, les Régions accompagnent également avec quelques différences les jeunes vers l’emploi. Leur principal outil, les Missions locales qui reçoivent chaque année 1,2 millions de jeunes soit 15 % des 15-24 ans. Jouissant de compétences différentes, dont celles de la formation professionnelle, fréquentées par un autre public et dotées dans les faits d’un rôle de développement économique, les régions s’avèrent complémentaires à Pôle emploi.

Depuis que la loi du 13 août 2004 a confié à la Région la politique de l’apprentissage et de la formation professionnelle, les Missions locales comptent parmi leurs priorités l’insertion des 16-25 ans. Elles suivent en moyenne un tiers des jeunes actifs, taux variable suivant leur implantation. Première différence avec Pôle emploi, la plupart accueillent « sur fl ux », dés la première visite, pour pérenniser la relation. Seconde différence : leur « approche globale » traite l’ensemble des diffi cultés d’insertion, l’emploi certes, mais aussi la formation, la mobilité, voire la culture et les loisirs. Leur public jeune comprend 69 % de jeunes « niveau V » c’est-à-dire de jeunes ayant mené leurs études jusqu’au CAP ou au BEP. Elles peuvent prescrire les contrats aidés et orienter les 16-18 ans décrocheurs vers le contrat d’autonomie ou le CIVIS. Partenaires de Pôle emploi en direction des employeurs, elles prospectent également les offres. En toute logique, d’après un rapport 2010 de l’Inspection Générale des Finances, celles qui s’y investissent le plus obtiennent le meilleur taux d’accès à l’emploi. Ce taux, très inégal, varie de 13 % à 62 % mais tourne en moyenne autour de 30 %.

Pour plus d’infos : aller sur le site de votre conseil régional.


haut de page